mercredi 9 janvier 2008

...

J'étais rentrée chez moi lundi parce que j'avais du mal à supporter la solitude. 'faut dire que de passer du bonheur d'être avec mes amis et mon copain au vide intersidéral de ma vie d'étudiante...

'fin bref, j'avais fait ça pour remonter la pente et pouvoir reprendre plus sérieusement mes études.
Et là, où j'en suis ? Plus bas qu'au départ...

Tout allait "bien" jusqu'à aujourd'hui, j'étais triste mais sans plus, j'attendais juste que ça parte, j'étais à 2 doigts de me reprendre !
Puis on est allées chez les grands-parents...
Ma grand-mère arrêtait pas de me parler, j'lui répondais une fois sur deux, avec une voix sans vie.
Puis elle a voulu me prendre en photo, et là, c'était le drame: "Souris !".
...
J'étais coincée, il y avait ma mère qui me fusillait du regard pour que je sourie, et comme moi j'en étais incapable, mes larmes montaient aux yeux et me rendaient la tache plus difficile encore... J'ai donc prétexté que j'étais fatiguée, et que donc, j'avais pas envie de sourire.
Puis on devait partir, je suis allée chercher mon manteau, et ma mère nous ordonne à ma soeur et moi d'une voix sèche d'aller dire au revoir à notre grand-mère.
J'ai pas compris sur le coup pourquoi elle nous a dit d'y aller, d'habitude on va chercher nos manteaux et notre grand mère se lève pour nous rejoindre à la porte.
Mais là elle était restée sur la table et s'est mise à pleurer.
Tout le monde est partit et moi j'suis allée pleurer à côté de ma grand mère en lui disant que c'était pas de sa faute, mais que j'allais mal en ce moment. J'lui ai proposé un mouchoir, elle a pas voulu, je suis partie.
Quand j'me suis approchée de la voiture, ma mère allait pleurer aussi et m'a dit sur un ton de reproches qu'il fallait que j'arrête de faire du mal aux autres...

Comment ne pas tomber au plus bas avec une phrase comme ça ?
Comme si je le faisais exprès !
Mais personne ne voit donc que je souffre ?
S'est elle au moins posé la question de savoir pourquoi je suis dans cet état ?
J'ai pas l'impression...

Puis ma mère m'a raccompagnée chez moi, silence angoissant dans la voiture, j'avais peur qu'elle me fasse une morale déplacée. Elle faisait en même temps sa tournée d'infirmière, et quand elle sortait de la voiture elle me demandait si j'voulais qu'elle laisse la radio, en me parlant presque comme si j'étais un chien...

Ma mère insiste toujours pour que l'on voie régulièrement les grands-parents. Mais moi je ne vais pas voir les gens quand je suis triste, car j'ai rien à leur dire, ils me rappellent que je vais mal, et je leur fais du mal. Et ça, elle ne veut pas le comprendre...

Mreooow...

6 commentaires:

6 to 9 a dit…

J'connais ca , moi m'est arrivé a peu pret la même chose avec mon père et il m'a insulté puis c'est venu jusqu'aux mains ... Enfin bref j'me suis juste fait bobo à la main sur un meuble mais ca n'a pas affecté grand chose mise à part que ce soir là tout est parti en couille ( les voisins sont même venus chez moi car ils entendaient des bruits plutot violents ... ) et on s'est expliqué : tout ce que je peux te dire c'est comme mon père n'a pas un caractère facile bah...Il en est rien ressorti ... La discussion a servi à que dal ...

Si ta mère est ouverte d'esprit et est prète à ouvrir le débat , tente le coups quitte à t'expliquer une heure voir plus , se serait mieux ;) .
Si par contre ta mère est comme mon père , n'essaye même pas , ca va juste envenimé le truc et se sera pire ( quoique ces temps ci c'est presque "calme" ) .

Panoramix a dit…

Faut que t'essayes de pas trop penser à nous. On t'adore, et on s'inquiète pour toi. Je sais que c'est pas toujours facile. Essaye d'avoir des amis avec qui tu peux manger le soir, avec qui tu puisses rester et te sentir bien, c'est ce qui te ferait aller le mieux. Je ne pense pas qu'ils soient tous mauvais à ta fac. Sors un peu de temps en temps si tu peux, ne te fais pas trop de mal sur msn.

DARK a dit…

pano a raison, essaye de trouver des gens avec qui tu pourrais t'entendre un minimum, au moins pour les 6 prochains mois :/
je sais que c'est dur comme j'ai passé les 8 dernieres années a etre en desaccord avec les idées des gens de ma classe, mais il faut plus faire attention au bon moments, genre une bonne vanne balancé entre amis, un café meme si c'est 1 fois tous les deux mois.
essaye juste de pas trop te faire du mal parcequ'a ce rythme la tu vas faire une depression nerveuse et tu vas plus pouvoir en sortir...

DARK a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
DARK a dit…

on a décreté un silence radio ici? y a plus aucuns messages

Helly a dit…

Mais si, mais si, il y en a ^^