mardi 6 novembre 2007

Mreooow...

Si je voulais avoir des animaux dans mon appart', c'était justement pour éviter ça: la solitude.

Je me lève le matin, et je suis confrontée au vide de la pièce.

Sur msn, personne: normal, il est même pas 7h du mat'.
A ce moment là, j'ai hâte d'aller à la fac pour enfin communiquer avec quelqu'un.
Mais la plupart du temps je suis des conversations qui ne m'intéressent pas, et j'y participe peu.
Pourtant, de toute la journée, c'est le seul contact humain que j'aurai.

Lorsque je rentre chez moi, je dois bosser, en attendant qu'un ami ou mon ange se connecte sur le net.
Mais le contact virtuel, c'est bien peu.

Je ne fais plus de sorties, je ne vois plus mes amies du coin... mes seuls contacts en dehors de la fac sont ma mère, ma soeur, mes grands parents.
Ma mère me dit d'aller vers les quelques filles de la résidence qui sont en médecine, mais depuis le début de l'année j'en ai pas vue une seule, et j'me vois mal me pointer chez elles avec un sourire colgate pour taper l'incruste.

Donc bref, comme je l'ai toujours dit, la solitude c'est bien, mais simplement quand c'est choisi...

9 commentaires:

Panoramix a dit…

Erf, dur... Tu veux pas faire des études vers Paris plutôt?

Elyon a dit…

J'aimerai tant =) C'est là que sont les personnes auquelles je tiens le plus (oui oui, t'en fais partie ^^).
Mais la compétition serait encore plus rude.

6 to 9 a dit…

Pas sur , le serieux ca existe pas a Paris ^^

Elyon a dit…

Mais si, ça doit bien exister quelque part... non ?

6 to 9 a dit…

hm ...... Les pingouins sont ils des hérétiques qui masquent bien leur jeu et se font passés pour de simples bestioles innocentes alors que se sont de vils personnes et que cela pourrait apparaitre comme un somptueux et machiavélique stratagème ou tout simplement comme de la folie pure ?

6 to 9 a dit…

en plus t'as oublié MOPPY ton petit poisson rouge =)

Elyon a dit…

Il doit être mort à l'heure qu'il est.

6 to 9 a dit…

Et bien... Réinitialise-le , c'est ça l'avantage du poisson virtuel ^^.

Elyon a dit…

Pas envie, il m'embête.